de fr
Page d'accueil
Le Contrat de Rivière
CARTE INTERACTIVE
MigraSûre (FEP)
Journées de l'eau
Interreg
PACTE Haute-Sûre
Comité de Rivière
Charte
Groupes de travail
Programme d'actions
Documentation
Rencontre entre acteurs de la rivière
Liens
projet initié par:
Parc Naturel Haute-Sûre Parc Naturel Haute-Sûre Forêt d'Anlier
ce projet est cofinancé
par l'Union Européenne
Union Européenne,  Interreg III & IV

PACTE Haute-Sûre

Un projet Interreg IV A WLL pour la mise en oeuvre du Contrat de Rivière

Le Contrat de Rivière Haute-Sûre a pu être élaboré grâce au soutien d’un projet Interreg III A WLL. Le cofinancement européen, national (G.D. Lux) et régional (Région Wallonne) a ainsi fourni les bases financières pour la réalisation de la première étape : l’élaboration d’un Contrat de Rivière (convention d'étude).
Le 21 mars 2008, le Contrat de Rivière (charte et programme d’actions) a été signé officiellement par tous les partenaires. Cette étape importante constituait également le point de départ pour la deuxième phase : la mise en œuvre des actions.
Durant les trois prochaines années (2008-2011), les partenaires du Contrat de Rivière feront leur possible pour réaliser les actions et idées de projets contenues dans le programme d’actions. Puisque la mise en œuvre du Contrat de Rivière est basée sur une participation volontaire, une des tâches les plus importantes est la recherche des fonds financiers nécessaires à la mise en oeuvre de certaines actions.
C’est pour cette raison que le Parc Naturel de la Haute-Sûre et le Parc Naturel de la Haute-Sûre Forêt d’Anlier ont soumis un nouveau projet auprès des autorités européennes. Le cofinancement pour le projet Interreg IV A WLL « PACTE Haute-Sûre » a été accordé en juin 2008. Le projet a débuté en juillet 2008, pour une durée de trois ans.

 



Les objectifs

 

Le projet PACTE Haute-Sûre affiche plusieurs objectifs. Ainsi, il permet de poursuivre le Contrat de Rivière, notamment au niveau transfrontalier (pas de financement prévu au G.D. Lux). Dans ce contexte, le cofinancement européen, national et régional est d’autant plus important, puisque les financements locaux (communes, province) sont souvent insuffisants (voire inexistants). Le projet permet également d’approfondir les synergies transfrontalières crées dans le projet précédent.
Concrètement, le projet PACTE Haute-Sûre vise la mise en œuvre d'une partie du programme d’actions, à travers le financement de certaines "mesures-phares" à dimension transfrontalière dans les domaines de l’agriculture, du tourisme, de la sensibilisation, de la protection des ressources en eau et de la protection de l’environnement.
En outre, nous avons également la possibilité de soutenir la plateforme « Comité de Rivière ». De cette manière, le projet favorisera la dynamique locale, l’échange d’information transfrontalier et la participation de la population locale à la protection des ressources en eau.
Tout comme dans le projet Interreg précédent, la sensibilisation et l’information du grand-public constitue un pilier important du projet.

 

Le programme Interreg IV A "Grande Région"

 

La politique régionale de l'Union Européenne est fondée sur la solidarité financière. Une partie des contributions des Etats membres au budget communautaire est transférée vers les régions et les catégories sociales défavorisées, afin d'assurer une cohésion économique et sociale sur l'ensemble du territoire de l'Union Européenne.
Dans ce programme Interreg global, financé par des fonds structurels, le programme Interreg A encourage les coopérations transfrontalières, transnationales et interrégionales, c'est à dire la formation de partenariats dépassant les frontières.
Les régions frontalières, bien qu'extrêmement hétérogènes en termes de densité de population ou de développement économique, connaissent souvent un revenu par habitant inférieur et un taux de chômage supérieur aux moyennes nationales. Il arrive que les zones frontalières soient tenues à l'écart des grandes politiques nationales d'infrastructures et souffrent d'un éloignement vis-à-vis des centres de décision.
C'est pourquoi, dès 1990, la Comission a pris l'initiative de créer un programme destiné à promouvoir le développement harmonieux des régions frontalières et à les aider à tirer profit au mieux de l'intégration européenne.
Le programme Interreg IV A constitue déjà la 4ieme période de cette initiative.

Le projet PACTE Haute-Sûre bénéficie également d'un cofinancement "national". D'un côté par le Service Public de Wallonie (DGO3) et de l'autre côté par le Ministère de l'Environnement et le Ministère de l'Intérieur et de l'Aménagement du Territoire - Direction de la Gestion de l'Eau.